Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les comportements "manipulatoires"

Voici 30 comportements manipulatoires identifiés par Isabelle Nazare-Aga dans son livre Les manipulateurs sont parmis nous.

10 critères font une personne au comportement manipulateur, 15 un manipulateur avéré.

Attention cependant, car tout dépend aussi de la fréquence et de l’ampleur de ces attitudes.

D’autre part, il est parfois difficile de porter un jugement objectif sur ce que nous subissons, aussi cette technique d’identification est donnée à titre indicatif. Si elle vous permet d’avoir des doutes substantiels sur le comportement éventuellement manipulateur d’un abruti de votre entourage, il est alors fortement recommandé d’aller consulter un thérapeute afin qu’il vous aide à poser un diagnostic sûr et déterminer la marche à suivre.

Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle.

Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes (entre autres par le mensonge).

Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions (et se pose en victime lorsque ceux-ci ne sont pas entendus/compris).

Il répond très souvent de façon floue (« on verra »).

Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations (voir aussi 18).

Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions.

Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge (y compris au travers de faux compliments).

Il fait faire ses messages par autrui (face aux personnalités dominantes, il instrumentalise un tiers pour obtenir ce qu’il veut).

Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner (par exemple au moyen de remarques qui sèment insidieusement le doute, ou distillées en fausses confidences).

Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne (il peut faire passer son entourage pour des persécuteurs dont il est la malheureuse victime).

Il ignore les demandes même s’il dit s’en occuper.

Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (« Toi qui as un grand sens de la famille, tu vas bien faire ça pour moi »).

Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.

Il change carrément de sujet au cours d’une conversation.

Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.

Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.

Il ment (l’essentiel pour lui, c’est de maintenir le masque social et d’obtenir ce qu’il veut et le mensonge est un excellent moyen).

Il prêche le faux pour savoir le vrai.

Il est égocentrique.

Il peut être jaloux (et couper l’autre/les autres de son/leur entourage social, pour mieux dominer et contrôler. Il n’aime pas, il possède).

Il ne supporte pas la critique et nie les évidences (tout en critiquant fréquemment les autres).

Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres (seuls les siens comptent, y compris avec ses proches. En revanche, il exige l’inverse: voir 3 et 7).

Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui.

Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé (exemplaire du « fais ce que je dis, pas ce que je fais »).

Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous (Il rend ainsi redevable et cherche à générer la dépendance. Sa gentillesse apparente n’est pas gratuite, elle exige son retour sur investissement).

Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.

Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.

Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas fait de notre propre gré.

Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas là.

Partager cet article

Repost 0