Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La récompense de l'effort

Il était une fois un homme qui, alors qu’il se baladait, trouva sur le bord du chemin une chrysalide de papillon. Afin de la protéger et de permettre au petit papillon qui s’y trouvait d’en éclore dans les meilleures conditions, il décida de la ramasser et de l’emmener chez lui.

Le lendemain, il constata que la chrysalide avait un petit trou. Il se mit alors à l’examiner avec plus d’attention, et se rendit alors compte que le papillon qui y logeait était en train de lutter pour sortir de là.

La petite bête faisait des efforts terribles, mais en vain ; elle n’arrivait pas à s’extirper de sa chrysalide. Au bout d’un moment, on aurait même pu croire qu’elle avait renoncé ; elle restait calme, comme si elle s’était résignée à se rendre.

L’homme, qui s’inquiétait pour le sort du papillon, se saisit alors d’une paire de ciseaux, et coupa délicatement la chrysalide de bout en bout. Il voulait aider le petit animal à sortir, et c’est ce qu’il fit ; le papillon se dégagea enfin de sa chrysalide. Cependant, son corps était enflammé, et ses ailes trop petites, comme si elles était pliées.

L’homme patienta, supposant que cet état était ponctuel, et que la situation allait s’améliorer pour le papillon. Il se l’imaginait déjà en train de déployer ses ailes pour s’envoler. Mais les choses prirent une autre tournure : la petite bête continua de tournoyer, puis mourut.

L’homme ignorait que la lutte du papillon pour sortir de sa chrysalide est une étape indispensable pour lui, car c’est de cette façon qu’il peut renforcer ses ailes.

Dans ce processus, les fluides du corps de l’animal parviennent jusqu’aux ailes, ce qui lui permet donc de prendre son envol par la suite.

Partager cet article

Repost 0