Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le rôle premier de l’éducation, c’est d’agiter la vie, tout en lui laissant la liberté nécessaire à son développement. María MontessoriLe rôle premier de l’éducation, c’est d’agiter la vie, tout en lui laissant la liberté nécessaire à son développement. María Montessori

Le rôle premier de l’éducation, c’est d’agiter la vie, tout en lui laissant la liberté nécessaire à son développement. María Montessori

Maria MONTESSORI, figure emblématique de la femme en devenir du début du vingtième siècle, est née en 1870, en Italie. Elle sera dès de début du vingtième siècle docteur en médecine, licenciée en philosophie, psychologie et biologie. Jeune femme très engagée dans son époque, elle apporta au mouvement féministe une contribution active. Elle a d’ailleurs représenté l’Italie aux congrès féministes de Londres 1889 et de Berlin 1900.

Elle fit ses premières recherches auprès des enfants malades mentaux de la clinique psychiatrique de Rome. Là déjà elle avait perçu l’importance non seulement de la prise en charge de l’enfant mais surtout de l’activité chez l’enfant.

Il existe actuellement une soixantaine d'écoles Montessori en France. Le grand principe est la personnalisation des apprentissages. Outre l’enseignement théorique concernant des disciplines classiques comme le français et les mathématiques, la créativité est largement favorisée à travers de nombreuses activités manuelles. Au sein du groupe, chaque enfant progresse à son propre rythme et de façon autonome. Les enfants sont répartis par classe d’âge, tenant compte du développement général : 3/6 ans, 6/9 ans et 9/12 ans. Un adulte gère dix-huit enfants. Ses apprentissages reposent sur l'utilisation d'un matériel spécifique dont il dispose librement. L'enfant gère lui-même le programme de sa journée. Il n'existe ni comparaison, ni compétition, entre les élèves. Les enfants n’ont pas tous les mêmes besoins au même moment et la construction de l’intelligence a besoin d’un temps variable d’un individu à l’autre selon les détracteurs de la méthode.

Les écoles Montessori sont soumises à une décision du rectorat pour pouvoir ouvrir mais il n'y a pas de contrôle sur la pédagogie. Les parents qui y inscrivent leurs enfants ont souvent une bonne connaissance de la pédagogie pour vérifier la conformité du matériel spécifique utilisé et la qualité de la formation des éducateurs. D'où le sentiment d'élitisme parfois.

Certains anciens élèves estiment toutefois que la grande liberté au sein de ces écoles a parfois pu s'approcher d'une forme d’abandon. Parfois le passage au collège est difficile pour ls enfants qui n’ont pas suffisamment de confiance en eux.

Il existe un texte fondateur destiné aux enseignants, le Décalogue de l’éducateur, regroupant les dix commandements présidant à la pratique quotidienne de leur profession. Je vous le partage ici.

Ne touchez jamais l’enfant sauf s’il vous y invite (d’une manière ou d’une autre)

Ne dites jamais du mal d’un enfant en sa présence ou en son absence

Concentrez votre effort à renforcer et à aider le développement de ce qui est positif en l’enfant.

Mettez toute votre énergie dans la préparation du milieu, prenez en soin d’une façon méticuleuse. Aidez l’enfant à établir de bonnes relations avec le milieu. Montrez-lui où se range le matériel et indiquez-lui comment il doit s’en servir.

Soyez toujours prêt(e) à répondre à l’appel de l’enfant qui a besoin de vous, écoutez, répondez toujours à l’enfant qui a recours à vous.

Respectez l’enfant qui a fait une erreur et qui peut se corriger de lui-même mais arrêtez fermement et immédiatement tout mauvais usage du matériel et toute action qui met en danger cet enfant, son développement ou les autres enfants.

Respectez l’enfant qui se repose, qui regarde les autres travailler, réfléchit à ce qu’il fait, veut faire ou fera. Ne l’appelez pas et ne le contraignez pas à une autre forme d’activité.

Aidez ceux qui cherchent une activité et qui n’en trouvent pas.

Présentez inlassablement des activités à l’enfant qui les a refusées auparavant. Aidez-le à acquérir ce qu’il n’a pas encore et à surmonter ses imperfections. Faites tout ceci en animant avec soin le milieu, en ayant volontairement une attitude réservée, en usant de mots aimables, en étant une présence aimante. Faites que votre présence et votre disponibilité soient ressenties par l’enfant qui cherche et demeurent cachées à celui qui a déjà trouvé.

Traitez toujours l’enfant avec la plus grande politesse et offrez-lui le meilleur de ce dont vous disposez.

Je vous partage également quelques principes d’éducation de Maria Montessori.

N’oubliez jamais une chose : les enfants apprennent de ce qui les entoure. Soyez donc leur meilleur modèle.

Si vous critiquez votre enfant, la première chose qu’il apprendra à faire, c’est juger.

Si au contraire, vous le complimentez régulièrement, il apprendra alors à valoriser.

Si vous manifestez de l’hostilité à votre enfant, il apprendra à se battre et à se disputer.

Si vous ridiculisez votre enfant de façon habituelle, il sera une personne timide.

Permettez à votre enfant de grandir en se sentant sûr de lui à chaque instant ; c’est ainsi qu’il pourra apprendre à faire confiance aux autres.

Si vous méprisez fréquemment votre enfant, il développera un sentiment très négatif de culpabilité.

Vous devez montrer à votre enfant que ses idées et autres opinions sont toujours acceptées ; ainsi, il se sentira bien.

Si l’enfant évolue dans une atmosphère où il se sent protégé, intégré, aimé et nécessaire, il apprendra à trouver l’amour dans le monde.

Ne parlez pas mal de votre enfant. Ni en sa présence, ni même en son absence.

Vous devez tout faire pour que votre enfant grandisse et se développe de façon optimale. Valorisez ses bons côtés, de telle façon qu’il n’y ait plus jamais de place pour les mauvais.

Ecoutez toujours votre enfant, et répondez-lui à chaque fois qu’il vous posera une question ou qu’il fera un commentaire.

Respectez toujours votre enfant, même dans les moments où il commet des erreurs.Soutenez-le. Il réparera ses erreurs un jour ou l’autre.

Si votre enfant cherche quelque chose, vous devez être disposé à l’aider, tout comme vous devez être disposé à lui permettre de trouver par lui-même ce qu’il cherche.

Quand vous vous adressez à votre enfant, faîtes-le toujours comme il se doit. Offrez-lui le meilleur de vous.

A partir du moment où un enfant se sent sûr de lui, il ne cherche plus à ce que ses actes soient approuvés par les adultes qui l’entourent.

María Montessori

Il parait qu’Obama aime les écoles Montessori…

Vous trouverez sur le net de très nombreux articles, blogs sur le sujet. Vous pouvez même créer vos propres outils.

Et vous que pensez-vous de cette méthode d’éducation?

Connaissez-vous d’autres méthodes?

Quels sont les avantages, les inconvénients selon vous?

Bonne semaine à tous

Charlotte Fix

Partager cet article

Repost 0