Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bibliothérapie Bibliothérapie Bibliothérapie

Bibliothérapie

Y a t il des livres qui ont influencé le cours de votre vie? Moi oui! Et vous?

 

« La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire. » Victor Hugo, dans cet extrait du discours d’ouverture du congrès littéraire de 1878, prête au livre un véritable pouvoir. Le livre, outil de soin? Et pourquoi pas?

 

Parlons de la bibliothérapie, médecine douce très en vogue à Londres.

 

Quand la lecture thérapeutique d'ouvrages soigneusement choisis selon les conseils d'un thérapeute devient source d’apaisement... «La bibliothérapie est fondée sur une pratique de la lecture qui permet à l’homme d’aller au plus profond de lui-même et de s’inventer à chaque fois de manière différente.»

 

La bibliothérapie ne convient pas à tous les patients, ni à tous les troubles. Les ressources psychiques des individus doivent nécessairement être saines afin que le processus cognitif invoqué par la lecture fonctionne. Elle semble tout à fait indiquée dans le cadre des troubles légers de la santé mentale (troubles anxieux, troubles de l’humeur, angoisses, phobies, troubles du sommeil…) ou de souhait de renforcement du bien-être psychologique.

 

Comme l'écrit Paul Ricoeur : «Comprendre un texte, c’est se comprendre. Se comprendre, c’est se comprendre devant le texte et recevoir de lui les conditions d’un soi, autre que le moi qui vient à la lecture.»

 

Munis d'une ordonnance de leur thérapeute, les clients se rendent dans les bibliothèques pour emprunter des ouvrages qui possèdent des vertus thérapeutiques différentes.

 

Parmi les formes de bénéfices ressentis par les patients, sont le fait « d’identifier et comprendre le problème », de réaliser « que je ne suis pas seul », de se sentir « aidé », de prendre la mesure « d’un nouveau point de vue », de « s’évader », de « voyager ».

La lecture favorise la prise de conscience : la lecture devient une expérience d’éveil sur soi-même. Elle permet la distanciation : la forme écrite implique un recul par rapport à une situation. Outre la détente et l'apaisement, lire peut procurer bien être et santé (livres de développement personnel).

 

Pierre-André Bonnet identifie trois catégories de livres utilisés en bibliothérapie.

Les classiques (roman, poésie, biographie, fiction, etc.) qui fonctionnent par mécanisme d’identification, apportant un mieux-être au patient.

Les ouvrages dont la thématique est la psychologie ; leurs approches sont variées, ils peuvent aussi bien décrire un courant qu’apporter des informations sur un trouble précis.

Les « help-self books », à rattacher aux publications dites de développement personnel d’inspiration cognitivo-comportementale, proposant une méthodologie précise pour soulager un mal-être.

Les help-self books sont les ouvrages que Neil Frude, professeur en psychologie clinique à Cardiff (Pays de Galle), a commencé à prescrire à ses patients en 2003. Depuis 2005, le programme nommé « Book on Prescription » est appliqué dans tout le pays. Le Guardian rapporte qu’aujourd’hui, 30 000 help-self books y sont empruntés chaque année en bibliothèque et trois des dix plus empruntés dans le pays font partie de cette catégorie de livres.

L’organisation Reading Agency a lancé un programme dont l’objectif est de trouver les livres les plus adaptés aux six millions de personnes souffrant d’une fragilité psychologique en Angleterre. Ainsi, pour commencer, une liste de 30 ouvrages a été établie par des professionnels et des spécialistes de la santé.

L’entreprise londonienne The School of Life propose elle aussi un programme thérapeutique, notamment par la « bibliothérapie de groupe » où les patients échangent sur leurs impressions et effets ressentis à la lecture d’un ouvrage conseillé.

Quels livres ont changé votre vie?

Quels livres conseillerez-vous et pourquoi?

Iriez-vous voir un thérapeute de ce type? Pourquoi?

Bonne réflexion! 

Partager cet article

Repost 0