Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Ginkgo. Relation d'aide. Dunkerque

Etty Hillesum

27 Janvier 2015 , Rédigé par Charlotte fix

"Notre unique obligation morale, c’est de défricher en nous-même de vastes clairières de paix et de les étendre de proche en proche, jusqu’à ce que cette paix irradie vers les autres. Et plus il y a de paix dans les êtres, plus il y en aura aussi dans ce monde en ébullition. »

 

"La vie est belle et pleine de sens dans son absurdité, pour peu qu’on sache y ménager une place pour tout et la porter tout entière en soi dans son unité; alors la vie, d’une manière ou d’une autre, forme un ensemble parfait. »

 

Pour trouver la vie belle dans les pires atrocités, Etty apprend à goûter les petites choses qui lui restent et qu’on ne peut lui voler.

 

« Elle sait apprécier une tasse de vrai cacao et manger avec passion une tartine au miel ». Elle « tâche de vivre avec les trois arbres qui sont en face de moi comme si c’était une forêt» ; elle « se dépouille chaque jour d’un peu de médiocrité ».

Elle contemple le ciel en écrivant : « Dans le lointain, je vois de ma cachette les mouettes évoluer dans un ciel uniformément gris. Elles sont comme autant de pensées libres dans un vaste esprit. »

 

Quelques Extraits d'Une vie bouleversée, journal écrit entre 1941 et 1943 par Etty Hillesum, jeune Hollandaise, morte à Auschwitz le 30 novembre 1943. 

Elle a laissé onze petits cahiers à spirale et des centaines de lettres. Publiés quarante ans après sa mort, ils constituent son inoubliable et unique œuvre: Une vie bouleversée dont vous trouverez quelques citations ci dessus. 

 

Un recueil de pensées inspirantes sous forme d’agenda perpétuel peut aussi vous intéresser. Faire la paix avec soi. 

 

 

Etty HillesumEtty Hillesum

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article