Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je mange ... J'ai peur         J'ai peur... Je mange

Il existe différentes peurs alimentaires qui conditionnent notre rapport à la nourriture, aux autres, au temps... 

La peur du manque qui ancestrale :

cette peur archaïque qui est liée à la survie de l'espèce et qui est collective persiste dans notre société d'abondance actuelle. Elle peut devenir individuelle, même pour des personnes qui à priori ne manquent de rien. 

La peur de l'excès est tout le contraire. Alors qu'à d'autres époques, l'excès était plutôt la marque des classes sociales supérieures, le mangeur hypermoderne ressent aujourd'hui le besoin de se surveiller sans cesse. Cette peur se retrouve davantage chez les femmes urbaines, aisées, qui sont dans une surveillance stricte de leur corps.

La peur de l'empoisonnement . Les consommateurs, peuvent avoir peur, de façon plus ou moins rationnelle, de tel ou tel aliment ou groupe d'aliments. Le choix à l'extrême s'appelle l'orthorexie.

L'orthorexie est une addiction à la nourriture saine. L'orthorexique met au point des règles d'alimentation qui lui sont propres et qui fluctuent dans le temps. Par exemple, «ne manger que tel type de viande, telle forme de sucre, cuite de cette manière impérativement... Cela  peut conduire à la marginalisation. 

La peur des sensations . Certains peuvent avoir peur de certains goûts:  par exemple de l'amer, du sucré, du pimenté

La peur du regard de l'autre. Des personnes sont parfois mal à l'aise quand elles doivent manger en collectivité et sont traversées par des émotions qui peuvent dégrader l'estime de soi. Le mal être peut être lié à des troubles du comportement alimentaire.  

Les aliments sont à la fois des constructions mentales, et des productions culturelles.

Aujourd'hui, l'authenticité des aliments, leur côté naturel, le manger sain sont devenus des enjeux majeurs pour les consommateurs. L'industrie agro alimentaire en tient plus que jamais compte. 

Il est tout à fait possible de travailler sur les peurs alimentaires, de les apprivoiser pour aller bien. N'hésitez pas à faire un pas vers le mieux être. 

Etes-vous bien dans votre assiette?

Partager cet article

Repost 0