Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quarantaine? Transition pour une vie plus en accord avec soi même?

En apparence, tout va pour le mieux, une certaine "réussite sociale" s'installe, un certain confort de vie mais insidieusement une sensation de mal être s'impose. De multiples questions se posent; comme une étrange combinaison d'insatisfactions et de grands souhaits de liberté.

Plus que jamais, il y a comme une urgence à se réaliser, à s'accomplir en toute indépendance. Cette profonde prise de conscience survient entre 35 et 50 ans et peut durer une dizaine d'années.

Cette rupture qui augure la seconde partie de la vie surgit certes lors de la prise de conscience des transformations physiques mais aussi lorsque d'autres événements se bousculent.

Les hommes semblent plus sensibles aux incidences professionnelles que les femmes. Nombreux sont ceux ou celles, qui se remettent en question lors d'un bilan de compétences, se mettent en quête d'un nouveau job, cherchent plus de reconnaissance, aspirent à s'expatrier ou au contraire à revenir dans leur région d'origine.

La quarantaine peut aussi transformer les relations conjugales et familiales. La quarantaine c'est se marier, se remarier, reprendre sa liberté, ou se dire que l'on aimerait bien trouver sa moitié.

La quarantaine coïncide fréquemment avec l'envie urgente d’avoir un enfant pour certains, ou le départ de jeunes adultes pour d'autres. On se dit "maintenant ou jamais". C'est parfois aussi avoir des ados et un tout petit bébé tout neuf. Il faut composer, ou recomposer.

Avoir la quarantaine cela peut être aussi gérer le vieillissement de ses parents.

On peut chercher seul(e) ou avec l'aide d'un thérapeute les causes profondes de tous ces revirements souvent liés à des choix ou des responsabilités trop précoces.

Dans tous les cas le passage de la quarantaine est une transition vers une nouvelle vie plus authentique . En parlant pour sortir de son isolement, en écoutant sa petite voix intérieure, en écrivant, seul(e) ou avec l’aide d’un tiers bienveillant, on réussit à se recentrer sur soi. Grace aux activités personnelles et aux choix posés en conscience, on peut faire fructifier ses talents, ses compétences.

La quarantaine permet de se fixer de nouveaux objectifs de vie, avec réalisme puisque l'on connaît ses limites notamment physiques. On vit de nouvelles passions, de nouveaux projets en éliminant la perte d'énergie. On se lance de nouveaux défis qui peuvent modifier les relations aux autres. On apprivoise avec le temps sa part d’ombre. On réussit enfin, à maturité, à réunir toutes les dimensions qui font que l’on est soi.

La quarantaine, c’est se dire tout simplement que l'on a droit de changer, d’être aimé pour ce que l'on est parce que l'on sait enfin qui l'on est, que l'on a grandi et appris à poser des limites.

 

Charlotte Fix

 

 

Made in 70'! Quarantaine, transition vers soi même

Partager cet article

Repost 0